Rechercher dans ce blog

dimanche

Québequissismes - langue au Québec

Le français est la 4e langue mondiale, parlée ou étudiée par 400 millions de personnes dans au moins 28 pays.
   C’est la plus belle langue du monde, chérissons-la.

Expressions québécoises
À éradiquer.
Il ne s’agit pas d’accents mais d’erreurs/barbarismes.
Exemple / Note
Équivalent en français normal
Tel que parlé dans les 27 autres États francophones du monde
Faque
Contraction de «Ce qui fait que»
Contamination généralisée  

Donc / Alors / Ainsi / Conséquemment
Que
Contamination généralisée
Le gars que je t’ai parlé.
La chose qu’on a besoin.
L’important adverbe « dont » semble avoir mystérieusement disparu.
Le gars dont je t’ai parlé.
La chose dont on a besoin.
Toutt
Contamination généralisée   
Toutt les gars.
Tous / Tout       =   masculin
Toute / Toutes  =   féminin
Tous les gars. / Toutes les filles.

La   
Ça la été bon.
Ça la prit du temps.
Ça a l’air bon.
Ça a prit du temps.
Leû
Voici leû (z)affaires.
Je vais leû dire.
Voici leurs (z)affaires.
Je vais leur dire.
Si et « rait »
Contamination généralisée   
Façons correctes avec l’imparfait suivi du conditionnel :
Si j’avais demandé, j’aurais compris.
Si nous avions mangé, nous n’aurions pas faim.
À partir de dla
En plus de tsa
Contamination généralisée
À partir de là.
En plus de ça.
Quand qu’on
Quand qu’a
Contamination généralisée
Quand qu’on veut, on peut.
La fumée quand qu’a se déplace.
Quand (t)on veut, on peut.
Quand la fumée se déplace.
Ga donc ça
Pantoute
Je m’en sacre
Regarde donc ça.
Pas du tout.
Je m’en fout / Je m’en balance / Ça m’est égal
S’u le plancher
S’a table
S’é murs
Sur le plancher
Sur la table (et pas « sa table »)
Sur les murs (et pas « ses murs »)
Avec
Les autres avec ne savent pas.
Moi avec je le veux.
Celui que j’avais de la misère avec.
Les autres non plus ne savent pas.
Moi aussi je le veux.
Celui avec qui j’avais du mal.
Ou bin non / Ou bedon
Ou sinon / alors / plutôt
Y a pas personne
(Double-négatif: s’il n’y a « pas personne », donc il y a quelqu’un)
Il n’y a personne.
Jusqu’à temps que
Jusqu’à ce que
Chui toute fourré
Je suis tout confus/mêlé.
À cause que
Parce que
Un mann – né
Un moment donné.
Ouskalé / Ouskyé / Ouskya
Où elle est / Où il est / Où il y a
Ou : Où est-il / elle?
La place ouske c’est que chtallé
La place où je suis allé.
Je sais qu’est-ce que c’est qui s’est passé
Je sais ce qui s’est passé.
Où c’est que quand je t’ai appelé
Quand je t’ai appelé.
Cte / Cté
Contamination généralisée.
Cte gars-là
C’est cté vapeurs-là
Ce gars-là.
Ce sont ces vapeurs-là.
Ce / là
Contamination généralisée.
De façon compulsive le mot « là » suit chaque démonstratif sans exception ni distinction, ce qui donne par exemple :
- Cte gala-là, là…
- Ctes négociations constitutionnelles triannuelles là.
Té tallé / Chu tallé
Contamination généralisée.
Tu es (z)allé / Je suis (z)allé
En tsour
En dessous

Chu s’a job
Je suis au travail.

C’est de valeur
C’est dommage/triste

Écoeurant  Sens inversé.
Contamination généralisée.
Ton repas est écoeurant!
J’aime ce film, c’est écoeurant!
Ton repas est délicieux/succulent!
J’aime ce film c’est génial/excellent.

Canceller
De l’anglais « cancel »
Annuler

Toute le kit

Tout ça / Tout le reste

La même maudite affaire

Exactement la même chose.

Minque
Minque j’arrive, je t’appelle
Dès que j’arrive, je t’appelle.
Quand j’arriverai, je t’appellerai.

Frette frette frette frette frette …
Extrêmement froid / glacial


Vous zervenez de l’école
Vous zertenez le numéro
Vous revenez de l’école.
Vous retenez le numéro.

Parzemp  Sens inversé.
Contamination généralisée.
J’aime le café; pas trop fort parzemp
J’aime le café; pas trop fort par contre/toutefois.
«Par exemple» et «Par contre» ont un sens contraire.

Une coupe
Quelques-uns / Certains

Une affaire à faire
Une chose à faire.

Où c’est que c’est beau.
Ouske c’est que c’est beau
Où c’est beau.

Drette en partant
Dès le début / Aussitôt

Tu me niaises-tu?
À la défense des Québécois notons que la répétition du «tu» vient de la France rurale où on dit encore «Tu y vas-t-y?»
ou «On y va-t-y?»
Tu plaisantes? / Tu rigoles? / Tu me fais marcher?

C’est toute moi qui gère
C’est moi qui gère tout.

C’est scrappé
(De l’anglais « scrap »)
C’est détruit / brisé / fini

On va n’en parler
On va en parler.

Din fois
Des fois / Parfois


Féminin – Masculin  Beaucoup de confusion
Dans le doute/paresse, trop de gens mettent tout au masculin!
Plusieurs autres langues utilisent le genre (masculin/féminin) et ne s’en portent pas mal.
Une heure
Féminin

Une évacuation
Féminin

Une équipe
Féminin

Une alerte
Féminin

Une alarme
Féminin

Une arme
Féminin

Une entente
Féminin

Une industrie
Féminin

Un étage
Masculin

Un édifice
Un bâtiment
Masculin
Mais : une bâtisse
Un appel
Masculin

Un exemple
Masculin
Un exemple / Un bon exemple / Le meilleur exemple